En mai fait ce qu’il te plaît …

Le mois de mai a été un vrai gruyère.

Et y a pas a dire, les jours fériés sont une aubaine.

Entre les travaux, tjs , les anniversaires , les sorties et la fête des mères , on a pas eu le temps de s ennuyer !!

je vous mets quelques photos pour partager avec vous ces bons moments ( et puis surtout parce que je suis une véritable feignassse en ce moment et que les images m évitent de longs discours hehe !! )

et puis , welcome juin !!

Tits mood ..

Ces derniers temps j ai carrément déserté le blog . Pas parce que ça ne m intéresse plus mais plutôt parce que ma plume est sèche.

Je n arrive pas à trouver l inspiration, à bien formuler mes phrases , ou alors je sèche dès les premières lignes . J efface et n arrive pas à m y remettre…

Alors j ai préféré ne rien faire plutôt que de me forcer .

Les dernières vacances ont été très éprouvantes psychologiquement. Faut bien le dire j ai été une vraie plaie au quotidien à pleurer un jour sur 2 .

Je vous explique et vous évite tout de suite le suspens , ça fini bien .

Il y a quelques mois de ça, alors que j étais couchée , je me suis passée la main sur la poitrine et là, sous mes doigts j ai senti un truc .

Un truc qui m a fait me relever d un bond , et appeler mon amoureux.

Je lui ai dit, touche ici , j ai une boule !

Et évidemment il l a senti aussi…

Et évidemment avec 2 cancers du sein côté maternel, moi l hypocondriaque incarnée j ai la cervelle qui c est littéralement mise à bouillir.

Mais comme je suis aussi une grosse angoissée je n arrivais pas à prendre rdv pour passer la mamo .

Par contre, tous les jours je touchais cette boule intrusive dans mon sein , si bien que ça a fini par me faire mal .

J ai bien été obligée de me rendre à l évidence , elle n allait pas disparaître…

Alors j ai fini par prendre rdv .

Bon c est là que ça devient  » drôle  » . Oui je vous ai dit que la fin était heureuse sinon je ne pense pas que j aurais pu le raconter sur ce ton .

Je suis rentrée dans la salle d examen et c est un jeune homme qui m a accueilli. Il m a dit d enlever le haut et là j ai commencé à transpirer , pire , me liquéfier.

Je ruisselais sous les bras , sous les seins , tous les endroits qu’il me touchait en fait.

En plus d avoir cette peur panique qui me rongeait le cerveau , j étais au 36 eme dessous de ma féminité.

Je sais que c est pas un endroit dans lequel on a envie d être sexy mais franchement, passer pour une grosse degueulasse dégoulinante c était pas non plus l imagine que j avais envie de donner .

Et là donc , il me place la poitrine délicatement sur l appareil et moi j avais juste l impression d être tripoté . C est tordu je sais, il fait son job , et sincèrement je ne sais pas pourquoi j ai été aussi mal à l aise .

Il a du reprendre des clichés parce que les premiers n étaient pas clairs . Histoire de faire durer le plaisir, tiens…

Et puis il m a dit  » ne vous rhabillez pas , le docteur va vous recevoir.  »

J ai recommencé à transpirer de plus belle,me cachant maladroitement la poitrine derrière mon sac à main ( grand, heureusement!)

Et rebelotte, le doc a palpé mes aisselles humides et là j ai baissé la tête et me suis excusée comme une gamine qui a fait une connerie . Fort heureusement il n en avait rien a faire et m a juste dit, y a pas de problème c est rien .

Et puis il a senti ma boule et m a fait l échographie.

Mille pensées affreuses ont traversé mon esprit.

Un  » placard  » , dans leur jargon. Un truc bénin .

C est important pour moi de partager ça avec vous, même si j ai le sentiment que ce n est pas totalement légitime , l issue étant heureuse (du moins pour le moment) .

J en ai parlé sur Instagram avec des nanas vraiment chouettes et ça m’a fait du bien de voir que je n’étais pas la seule à avoir vécu ce genre de situations embarrassantes, angoissantes , limite absurdes .

Parce que l’attente du résultat quel qu’il soit est une épreuve pour toute femme qui vit ce genre d’examen.

Parce que j ai pensé fort à ma tante et à ce ras de marée qui a bouleversé sa vie .

A mon autre tante qui a vécu les mêmes angoisses à l’approche du résultat .

Et toutes ces femmes qui font face .

A ma mère qui était en larmes en attendant mon appel et avec laquelle j ai pleuré de soulagement.

Et parce que j’ai eu besoin de voir des amis et de boire un coup pour célébrer la vie .

#breastcancer ❤️

je vous embrasse

Un anniversaire pirate…

Mon grand Titou a eu 5 ans .

L année dernière il était tellement à fond sur Hulk que le thème était tout trouvé.

Cette année il voulait à nouveau Hulk , mais déjà que je suis la blogueuse en carton qui poste un article tous les 6 mois , si en plus je recycle les thèmes d anniversaire, mes 2 malheureux followers restant risquent de déserter pour de bon !!

Mais c était sans compter sur notre vadrouille sur Montpellier , l Odysseum et surtout le fameux resto pirates . L envie était née .

Avec les travaux de la maison, le budget étant très très limité, on a fait comme toujours avec de la recup. Et comme je me dis toujours que j ai le temps ça donne quelques ratés, comme le pirate sur la fontaine qui était trop grand et qu’il a fallu couper couper couper jusqu’à ce qu’il ne ressemble plus a grand chose !!

La malle nous a été donnée , ainsi que les filets de pêche ( merci Chri !! ) , la fontaine à boisson vient de carrefour market , les perroquets de chez action , quelques bonbons, un gâteau maison , des cadeaux et voilà le cocktail pour 7 enfants heureux.

Et puis c était une première pour Titou d avoir ses copains de classe pour son anniversaire !!

Bonjour avril … !!

Évidemment , comme chaque année, les cloches ont sonné et laissé tomber dans le jardin, quelques malheureux lapins chocolatés bien trop vite engloutis !!

Une petite parenthèse, à la douceur printanière tellement attendue .

Pendant que mon amoureux fini les peintures à l intérieur de la maison, moi , je m occupe de la forêt vierge qui nous sert de jardin.

J ai taillé les oliviers, le figuier et l oranger qui a pris un sacré coup cet été a cause des grosses chaleurs et de la sécheresse. J espère qu’il ne va pas mourir.

C est une forêt vierge oui , mais une forêt printanière. Le poirier est en fleur , la glycine aussi. Les iris sont magnifiques et il y a partout des tapis de fleurs blanches. Et cerise sur le gâteau, la menthe a survécu et c est multipliée !!! Ça sent bon les mojitos !!!

On a envie de bricoler dehors, de nettoyer, de ranger .

Ma meilleure amie m a donné un banc en bois que j ai hâte de bichonner.

C est fou l effet que le printemps a sur nous.

J ai l impression d être une petite tortue qui sort de terre et qui a besoin de se gorger de soleil , pas vous?!

A oui et puis on a chiné aussi, pour la nouvelle maison.

Un miroir trop chou que j avais laissé il y a un mois , avec tous les regrets du monde ( comme une fumeuse, j essaie d arrêter , voyez .. ) et qui m attendais toujours bien sagement (1€ je ne pouvais pas l abandonner une seconde fois ). Et un vieux tourne disque , que la vendeuse voulait nous donner puisqu’il ne fonctionnait pas, que nous avons payé 1€ symbolique et qui en fait était juste grippé !!

Ma maman et mon papa nous ont prêté quelques vynils et cat Stevens passe en boucle !!

Le muséum d histoire naturelle de Marseille..

Le début des vacances a commencé en demi-teinte chez nous . Moi j ai eu de gros vertiges et mon Titou de la fièvre.

Mais on ne s est pas laissé abattre et dès les premiers signes d améliorations , on a sauté dans nos fringues et go direction Marseille.

Je ne suis pas une grande fan de cette ville faut bien l avouer ( enfin des grandes villes en général, des petites aussi !! Oui en fait je ne suis bien que dans mon microcosme !! ) mais elle regorge de trésors .

Et notamment le Palais Longchamp et son museum d histoire naturelle. Certains animaux sont un peu datés et des peintures dénotent ( qui a choisi ce vert affreux ?? ) a côté des parquets et des boiseries sublimes , mais ce lieu degage un charme fou .

Pour l anecdote ce palais qu’on croirait tout droit sorti du XVIII eme siècle, et en réalité un château d eau , inauguré en 1869 , édifié pour la commémoration de l arrivée des eaux de la Durance dans la ville de Marseille ( dixit Wikipedia ! ) .

Nous n avons pas visité le musée des beaux-arts, ni le jardin à l arrière car nous étions gelés ( panne de chauffage à l intérieur du muséum et température polaire à l extérieur) , mais ça nous donnera une excuse pour y retourner !!!

Février mars ..

Voilà les vacances sont finies. On en aura bien profité.

2 semaines a visiter , à sortir, à rire , beaucoup, à boire , à manger .

2 semaines sans penser au chantier, ou juste un tout petit peu .

2 semaines sans avoir envie d écrire une ligne alors que j avais le temps.

Le temps, on l a pris pour nous, pour une fois ,depuis longtemps!!

Les prochaines vacances devraient nous rapprocher du déménagement, mais si ce n est pas le cas ça nous donnera encore de bonnes excuses pour vivre!!

« Quoi de neuf «  chez Marius Fabre …

A l école de Titou, la maîtresse a instauré le  » quoi de neuf  » . Chaque enfant vient avec la photo d une balade, d’une activité , de la visite chez tata Suzette ou ce qu’il veut et parle devant ses copains. Ça leur permet de se repérer dans le temps, d avoir une meilleure élocution, et d acquérir de l assurance en parlant en public ( et sûrement d autres trucs , mais ça c est du ressort de la maîtresse).

Et ce petit « quoi de neuf  » et devenu un petit jeu entre le petit groupe de parents que nous sommes mais surtout un casse tête pour lequel on se met joyeusement la pression.

Bref , le jour du quoi de neuf de Titou arrivant à grand pas il nous fallait trouver une idée de sortie ( sachant que pour le précédent nous avions mis la barre très haute avec notre séjour dans la cabane dans les arbres Clique ) .

Je suis tombée pile au bon moment sur la page Facebook de Marius Fabre qui proposait l après midi même ,une visite guidée de la savonnerie. Le tarif ,je l avoue ,est un peu excessif puisqu’il vous en coutera 15€ par personne ( donc x3, les tarifs débutant à partir de 3 ans ) . Heureusement grâce au pass my Provence nous n avons payé que pour 2 .

Vous pouvez opter pour la visite gratuite du musée mais nous ,nous avons pris la payante pour l activité proposée en fin de parcours.

La petite déception c est que les photos sont interdites dans le musée ( un peu normal me direz-vous) .

C était très chouette, même si nous nous sommes gelés ce jour là, une partie des explications se faisant devant l entrée de l atelier.

A l intérieur ,on se réchauffe un peu d ailleurs , mais surtout on peut découvrir les immenses chaudrons encore bouillonnants, servant à cuire le savon .

En fin de parcours, on nous propose de couper notre tranche de savon et de l estampiller , succès garanti auprès des enfants et en bonus la photo souvenir du geste accompli.

On nous sert enfin un petit goûter et c est le moment d échanger sur notre visite et de faire un peu plus connaissance.

Évidemment on ne repart pas de là sans être passé par la boutique .

Chez nous les produits sont adoptés depuis longtemps ( merci Camille !! ) .

Ils sont vraiment de très bonne qualité, a 72% d huile végétale ( olives et coprah) .

Très doux pour la peau , et l odeur des savons liquides est à tomber.

J utilise le blanc pour faire mes lessives maison et le vert comme savonnette pour les mains ou même pour me brosser les dents ( oui oui ) .

Merci à Marius Fabre pour cette jolie visite!!