Au jardin..

L année dernière nous avions envie de tenter l expérience du jardin potager, mais nous avions trop de choses en tete et surtout le terrain, qui était en friche ,n était pas notre priorité. 
Alors cette saison, hors de question de passer à côté. J y tenais vraiment. 

Mes parents ont toujours cultivé leur jardin. Petite , j adorais aider mon père à ramasser les patates et j adorais encore plus les manger . 

Ha le bon goût du frais , de l authentique !! 

Bref , nous avons délimité un morceau d environ 2 mètres sur 2 . Un bon coup de pioche et de râteau plus tard , il était fin prêt à accueillir un peu de terreaux pour enrichir le sol . 

Nous avons privilégié les légumes qui demandent peu de soin et qui poussent assez rapidement. 

Des radis , des carottes , des courges butternut, des poivrons, des tomates, des fraises et de la menthe . 

Juillet août a vraiment été tres sec . Pas une goutte de pluie et une chaleur extrême. 

Il a fallu énormément arrosé et tout a souffert. Les plans ne se sont pas tous développé convenablement. 

Il y a eu des escargots et quelques chenilles mais nous ne voulions utiliser aucun pesticides ou produit toxique sur nos légumes.

Je suis plutôt fière  de ce premier jardin, on est loin de l autosuffisance mais manger ce que l on a cultivé ca a vraiment une autre saveur, dans tous les sens du terme !! 

L année prochaine on essayera de rajouter des aubergines, des courgettes et pourquoi pas des choux ou des panais hummm !! 

Si vous avez des bons plans pour les graines n hésitez pas à m en parler !! J aurais sûrement des graines de butternut à troquer !!! 

😘

#retour de chine …


Oui oui , c est vrai , j avais dit que j arrêtais de chiner tant que je n avais pas déménagé dans la nouvelle maison , mais que voulez vous, on ne se refait pas. 

Et puis ça me manquait trop de fureter au milieu des allées  . C est mon moment à moi. 

Je m évade au milieu de tous ces objets. 

Et puis il fallait bien renouveler les lectures du soir hein !! 

Et dans ce petit local associatif, 1€ les 5 livres ça défi toute concurrence. 

On a fait de chouettes trouvailles. 

2 monsieur madame, dont un tout neuf , 2 livres de l école des loisirs, et un livre pour compter ,trop mignon ,aux éditions nord-sud. 

J ai aussi craqué sur une jolie chaise vintage avec une belle patine et de magnifiques pieds compas . Évidemment l’assise est abîmée, il lui faudra un petit lifting mais pour 2€50 hein !! Et j ai résisté , il y en avait 6 !! 


Et comme il me manquait des mugs et que cet endroit c est ma caverne d Alibaba j ai aussi craqué sur 2 mobils ( le troisième étant un peu ébréché , zut c était le plus joli ) 


Je repars toujours de là-bas avec une immense frustration, j ai laissé un bureau et un chevet pieds compas canons , j ai encore envie de pleurer !!! 

En fait il me faut un chateau, voilà !! 

Bonne semaine les copains !! 

grandir toujours.. 

Mon grand garçon, mon râleur , mon bavard , mon joyeux, qui chante autant que moi , qui saute , qui court , qui est inépuisable , qui fait des blagues , qui répète mes gros mots , qui écoute tout , et retient tout . 

Qui n aime pas quand on se chamaille son papa et moi , qui est si serviable et attentionné . 

Qui est rebelle parfois , bagarreur , mais tellement poli . 

Qui n aime pas jouer seul . 

Qui recherche constamment la compagnie des grands. 

Qui a fait des progrès tout au long de l été. 

Qui met la table et fait son lit tout seul . 

Qui a appris à S essuyer les fesses comme un grand. 

Qui ne prend plus la sussu depuis 2 mois et qui me rend si fière . 

Mon 4 ans , qui fait sa rentrée chez les moyens et qui angoisse tellement qu’il fait des cauchemars toutes les nuits. Qui se réveille des siestes en pleur . 

Qui recommence à se ronger les ongles et qui me dit qu’il ne veut pas retourner à l école. Qu’il veut rester à la maison, qu’il n aime pas faire le travail et que je n arrive pas à apaiser … 

lundi s annonce compliqué émotionnellement.. 

tout se passera bien , c est ce que je dis toujours aux parents , qui me laissent le cœur gros , leurs petits écoliers à la rentrée.. je l espère.. 

Corsica forever … 

C est sans doutes la fin des vacances et le manque de motivation qui me poussent à vous faire un petit flashback de nos vacances en Corse (2016) ( oui oui un an apres … ) ( oups ) 

Pour la petite histoire, nous ne sommes quasiment jamais partis en vacances avec mes parents. Je compte mes souvenirs sur les doigts d’une main.

Ils travaillaient beaucoup , alors les vacances c était avec pépé et mémé qu’on les passait . Et toujours dans un petit coin perdu de l Aveyron. Les meilleures de ma vie je ne vous le cache pas . 

Mais néanmoins j ai toujours eu cette frustration de ne pas partager ces bons moments avec mes parents. 

Alors l été dernier, nous avons pris les choses en main et réalisé ce souhait .

Nous avons passé une semaine à Porto Vecchio .

Nous connaissions bien la Corse mon amoureux et moi pour y avoir été plusieurs fois déjà ( mon amoureux y a même travaillé pendant quelques années quand il était dans la sécurité civile) . 

Nous voulions vraiment leur faire découvrir les endroits les plus beaux, même si là-bas tout est beau . 

Nous sommes malheureusement tombés en pleine période d’invasion italienne  grrr . 

Autant dire que meme les plages les plus tranquilles et reculées étaient prise d assaut . 

Ça ne nous a pas empêché de passer un séjour au top . 

Des plages de santa Giulia en passant par les piscines naturelles de Cavu . 

De Bonifacio à la vallée de la Restonica ; en passant par Calvi ,Propriano et les îles Lavezzi. 

J avais tellement de photos à vous montrer, mais certaines choses de la vie ne me donnaient pas le cœur à partager ces bons moments avec vous . Le temps apaise . 

❤️family 

Bientôt la fin .. 

Bientôt la fin des vacances, la reprise du travail, des contraintes, de l organisation, des  » vite dépêche toi , mange ta brioche , on va être en retard  » . J ai du mal à me dire que 4 semaines sont passées ( oui 5 semaines de vacances, je reconnais que je suis chanceuse !! ) . 

Il y a eu les travaux encore et toujours et puis mon amoureux qui lui n était pas en congés, du coup , j ai eu un peu l impression de faire toujours la même chose, ranger , faire les lessives, à manger , ranger encore , l aspirateur et ranger toujours.. 

je n ai rien fait de se que je voulais faire. Juste une broderie entre 2 machines à étendre mais même pas de couture , ni de bricolage et pourtant ma to do list est pleine . 

Je ne vais pas me plaindre hein , j ai passé malgré tout du temps chez moi , et surtout avec mon petit bonhomme. Nous avons fait 2 , 3 repas entre amis , 3 soirées à la mer , et quelques ploufs dans la piscine. Même un feu d artifice . 

Mais je ne veux pas que ça s arrête, je veux encore des mojitos et du soleil, des matins sans réveil et des câlins dans le lit . Du temps pour déjeuner du pain grillé et de la confiture maison. Dîner et souper sur la terrasse sans contraintes d horaires. Pouvoir le regarder courir après le chien dans le jardin en buvant mon thé à la lueur de la bougie. 

 Haut les cœurs il reste encore une semaine ,mais vivement l été prochain. Et promis, ça sera encore mieux !!! 

Un weekend à la mer .. ou pas … 

Quoi de mieux pour décompresser du chantier qu’un weekend à la mer ? 

Ni une ni deux on dépoussière la tente , on remplit la glacière et le coffre et à nous l aventure !! 

Titou était comme un fou a l idée de camper . 

Je propose à l amoureux d aller nous ressourcer à beauduc. C est un site naturel merveilleux, l une des plus grandes plage de Méditerranée , et surtout un domaine sauvage . 

J y allais avec ma cousine Céline qui elle avait un cabanon de famille. J aimais tellement cet endroit. J en garde des souvenirs si doux . Le calme , les palourdes ,le sel cristallisé, les marais , les moustiques aussi !! 

Deux jours avant le départ, déjà ils annonçaient une bactérie dans l eau empêchant la baignade, aie , les choses commençaient mal . Et puis , bonne nouvelle, deux jours plus tard , tout était rentré dans l ordre . 

Le matin du départ, deuxième  » problème  » , Titou a de la fièvre mais il est en forme et toujours enthousiaste pour partir. 

Nous empruntons le chemin chaotique qui était sensé nous mener droit vers notre paradis du weekend et déjà là je trouve étonnant de voir autant de voiture devant et derrière nous. 

C est arrivé au terminus que j ai compris ma douleur. Des centaines et des centaines de personnes . La plage littéralement envahi, pleine comme un œuf . Plus un centimètre carré de disponible. 

Des kitesurfs à perte de vue . 

Adieu weekend serein, bye bye jolie tranquillité, ciao plage immaculée.. 

Bonjour demi tour !! 

Vous commencez à me connaître un peu , le monde , pour moi , il n y a rien de plus angoissant. Là ce n était plus du monde mais une marée humaine. 

Dépités, nous avons traîné nos guêtres et nos maillots encore bien rangés dans nos valises, jusqu’à la plage piemanson aux salins de Giraud. 

Nous n avons évidemment pas campé, mais soupé sur le sable , pêché , admiré un couché de soleil magnifique et profité en famille des derniers instants avant la tombée de la nuit . 

Et pour finir , cette nuit là il est tombé des cordes , Titou a encore eu de la fièvre et depuis il est flagada . 

La prochaine fois que j ai une bonne idée comme ça, bâillonnez moi , merci !!


Big fish !!

Après le chantier , direction la plage pour un pique-nique improvisé. 

Il nous restait de la saucisse et de la côte de bœuf du barbecue du midi alors il ne manquait que la baguette et l envie !! 

Mon amoureux me dit  » au pire on prend les cannes ?!  » . 

C était plus pour le fun et faire plaisir à Titou qu avec l intention de pêcher !! 

D autant que , léger détail, nous n avions pas d appâts !! 

Nous avons calé nos cannes avec au bout de l hameçon… un morceau de côte de bœuf !! 

Je vous avoue que je me suis bien moquée de mon amoureux qui lui , semblait plutôt convaincue . 

Nous avons trempé nos pieds dans l eau chaude et salée et joué avec le sable et les mouettes . 

Et puis le haut de la canne a commencé à s agiter . 

Et au bout du fil , il était là ! Le loup ! 

La récompense fièrement moulinée par mon Titou . 

Cette canne c est celle de ma memette . Elle qui était tant passionnée . Je suis sûre que c est elle qui l a accroché , pour nous, pour nous dire qu’elle est tjs là. 

J ai versé ma larme, fière de cette prise , autant que Marcel devant la galinette . 

Et l espace d un instant je n étais plus si sûre de ne pas aimer le poisson.. 

merci ma memette ❤️