Sweet home #19 … 

Bientôt 2 ans de travaux. 

2 ans à ne se consacrer qu’à ça. 

A ne penser qu’à ça. 

Nous touchons au but c est sur , mais à quel prix . 

« Vous pensez pouvoir y habiter quand ? » C est la question qui revient tout le temps . Pour Pâques , à la fin de l été, avant Noël. Ça fait rire tout le monde parceque les dates passent et on y habite toujours pas. 

Mais moi je suis obligée de me fixer des objectifs, même s’ils ne se réalisent pas . C est ce qui me permet de tenir le coup . Devant l ampleur de la tâche à accomplir, évidemment que de se fixer des délais c est utopiste , mais j ai besoin de ça. 

Et peut-être qu un de ses 4 , quand je dirais  » j espère qu’on y sera en décembre  » ça sera vrai . Et je pourrais enfin être soulagée. 

La maison est entièrement isolée , les plafonds sont tous plaqués ( et je peux vous dire que pour la sous pente on en a vraiment ,vraiment chié tous les 2 ) . 

La clim est fonctionnelle, merci tonton !! 

Il nous faut maintenant plaquer tous les murs , faire les cloisons, les joints , poncer , et surtout s occuper du sol , le gros point noir… 

finger in the nose , quoi !! 

4 réflexions sur « Sweet home #19 …  »

    1. Merci ma Sylvie !!! Du courage il nous en faut , on a presque épuisé nos réserves .. vous me manquez , je pense tout le temps à vous 😢❤️

  1. Allezzzze!!! Vous avez fait un travail de dingues!! Sûrement que ceux qui rigolent seraient bien incapables d’en faire le quart et sûrement Qu ils ne savent pas ce que c’est que de faire des travaux!
    C’est difficile mais allez y arriver peu importe la date d’entrée!! Bisous ma belle et prends soin de toi!

    1. Je sais qu’ils ne rigolent pas de moi pour être méchant mais du coup je me sens blasée , j ai besoin d y croire et qu’on me fasse sentir que je peux y croire , parceque l énergie et le cœur n y sont presque plus et parfois c est difficile de faire face à tout ça. On y est jusqu’au cou alors il faut qu’on avance malgré tout . Merci de toujours me soutenir ❤️❤️❤️ j t embrasse fort !!

Laisser un commentaire