Les doux week-ends …

Être sur place ça change tout.

Avant l amoureux allait au chantier et nous on restait à la maison . Ou bien on y allait tous les deux et Titou restait chez mes parents.

On avait plus vraiment de vie de famille et plus beaucoup d occasion de parler , ne serait-ce que de banalité.

Vivre dans notre belle maison nous a redonné un coup de fouet au moral.

Et même si on continue les derniers travaux et aménagement, la vie est beaucoup plus douce et le rythme plus apaisé.

On s accorde des moments pour ne rien faire, ou juste ce qui nous fait envie.

Et ce week-end, après la kermesse de l école c était barbeuc chez les copains. On a bu et chanté comme des foufous .

Samedi mon tonton jp est venu nous faire quelques raccordements pour internet et surtout pour les volets roulants. Et vous savez quoi ?! Dimanche j ai pu faire la grâce mat dans le noir !!!

Et comme j étais en super forme j ai mis mon amoureux à contribution pour arranger un peu le jardin.

Il a d’abord tondu et rien que ça ça a changé la donne.

Nous avons installé notre petit lit ancien à l ombre des oliviers et sorti la petite piscine gonflable pour que Titou puisse se rafraîchir ( bon , elle a rendu l âme à la fin de la soirée.. ) .

On a descendu aussi la grande table en plastoc pour les futurs apéros dans le jardin et on s est bu une bonne bière sans trop se soucier de l heure .

Ça avait un goût de vacances ❤️

En mai fait ce qu’il te plaît …

Le mois de mai a été un vrai gruyère.

Et y a pas a dire, les jours fériés sont une aubaine.

Entre les travaux, tjs , les anniversaires , les sorties et la fête des mères , on a pas eu le temps de s ennuyer !!

je vous mets quelques photos pour partager avec vous ces bons moments ( et puis surtout parce que je suis une véritable feignassse en ce moment et que les images m évitent de longs discours hehe !! )

et puis , welcome juin !!

Un grand pont .. 

Mercredi ,à 12:15 , j étais en week-end. 
Avec mon Titou, nous en avons profité pour aller prendre le goûter avec les cousins. Les enfants ont mangé des crêpes et joué comme des fous , et les grands ont eu mal à la langue d avoir trop parlé. 

Mon amoureux avait posé 2 jours pour pouvoir partir chez ma tante en Ardèche. 

Jeudi matin , en me levant , j ai été prise de vertiges, ce qui a retardé notre départ de quelques heures malheureusement.

Mais une fois arrivés , le grand air m a remise d aplomb !! 

On a profité du beau temps, de la chaleur, des transats dans le pré. On a même trouvé le temps de passer chez action et en ressourcerie . 

On a ramassé des fraises des bois et ramené le bon jus de pomme du fermier voisin . 

Samedi, un petit tour sur le marché pour aider maman , et en fin d après-midi passer au chantier pour s occuper du jardin. 

Dimanche, encore une bonne journée en famille pour fêter les mamans . 

Vous l aurez compris, ce grand pont , c était une parenthèse réconfortante dans nos vies bien trop remplies .  

Dimanche …

Le soleil et la chaleur nous ont enfin fait l honneur de leurs présences .

Une petite chine dimanche matin. Je prends sur moi de ne plus rien acheter ( enfin presque) , tant que nous n avons pas déménagé dans la nouvelle maison. Oui je ne peux pas pousser les murs et ici , ça déborde de tous les côtés. 

Alors je profite juste du plaisir des yeux. 

En fin d après-midi, nous avons été arrosé le jardin au chantier. 

Les carottes commencent à sortir, les plants de courge butternut font leurs vies , le persil pousse timidement et les fraises font le régal des escargots.. 

Comme à chaque fois, se sont les larmes au moment de partir pour mon Titou. 

Encore un peu de patience mon amour, bientôt nous pourrons profiter de tout ça sans penser au retour.